Repenser la relation prof-élève

En ces premiers jours de classe, des milliers de petits Québécois apprennent à partager leur quotidien avec un nouvel enseignant. Ce lien que le prof tentera de créer avec ses élèves aura une influence déterminante dans leur parcours scolaire. À un point tel que pour lutter contre le décrochage, la commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup a décidé de revenir à la base en misant sur la relation maître-élève. La recette porte fruit, le taux de décrochage est en baisse. Autopsie d’un projet unique au Québec.

Lire la suite de l’article de Daphnée Dion-Viens (Le Soleil)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.